Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/190

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3080La tierce fu dant Aymeri lo riche.
La soe jeste fu la plus seignorie :
Il ot .vii. filz, bons chevaliers nobiles ;
Crestienté essaucierent et tindrent.
Li bons rois Otes, li sire d’Yspolite,
3085Icil fu oncle as chevaliers nobiles :
Moines devint dedenz sa sainte vie,
Si en fu s’ame et sauvée et garie,
En paradis coronée et florie.
Hui mès commence bone chançon nobile,
3090Si com les dames de terre Femenie
Sont en prison dedenz Esclabarie,
Enz en la chartre tenebrose et sotive ;
Par moi orrez com il orent aïde.
En la cité avoit une chetive ;
3095De Nerbonois fu praée et ravie ;
Li Sajetaire du port de mer la pristrent ;
Ensenble o li Joifroi de S. Denise
Qui de soudées venoit d’Esclavonie.
Joifroi jeterent en la chartre perrine,
3100Et la danzele n’i vodrent metre mie,
Ançois l’amoient por ce qu’el les fet rire,
Qui chante et note, nus ne la puet desdire,
Lais et biax sons et harpes d’armonie.
Li Sajetaire furent as desertines,
3105Et la pucele ne se volt targier mie,

  1. C. — C D rime en ie. — 3883-6 omis dans B. — 3084 A Li rois, O. — 3089 A B Dès or. — 3092 C En la ch., D En une ch., A B dolerouse et s., C D ajoutent : Qui ileuc est po puet priser sa vie. — 3093 A B Par tans, C comment o. — 3095 A B fu getée. — 3096 omis dans C D. — 3097 C D Et avuec li... Pontellie. — 3099 C jetent, A B sale p. — 3100 A B metre n’i vodrent mie, C La pucele, D La damoisele. — 3102 A Chante et n. — 3105 C La p., D La damoisele.