Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/189

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3055Nus hom ne puet chançon de jeste dire
Que il ne mente la ou li vers define,
As mos drecier et a tailler la rime.
Ce est bien voirs, gramaire le devise,
Mès hom la fist de l’anciene vie,
3060Hues ot non, si la mist en un livre
Et seela el mostier Saint Denise
La ou les jestes de France sont escrites,
Or est bien droiz que verité vos die
Que eles furent et de quel baronie :
3065Charles li rois a la barbe florie
De Jersalem aporta les reliques
De cel saint fust ou il sofri martire
Et la corone qu’il ot el chief d’espines
E les sainz clox et la sainte chemise
3070Qu’enprès sa char avoit sainte Marie
Quant ele fu de son chier fil delivre ;
Ce aporta en France la garnie.
Ce fu une des jestes.

XCIX

L’autre si fu du fort roi Charlemaine,
3075Cel qui conquist Baviere et Alemaigne,
Bascle, Navarre et Poitou et Bretaigne,
Et Normendie et Anjou et le Maine,
Oncle Rollant qui fu morz en Espaigne
En la bataille fiere.

    onques fust en vie, | Com Aymeri a la barbe florie, | Si fu ocis desoz Esclabarie ; | La l’ocistrent la pute jent haïe. | Ainz tex domajes en France la garnie | Ne fu por home qui onques perdist vie, | Puis lo tens K. a la barbe florie | Et puis Rollant a la chiere hardie. | La soe jeste fu toz jorz esbaudie ; | Crestienté fu par lui essaucie. | Molt l’ama Dex li filz sainte Marie... | S en fu...