Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/188

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« El fu mon pere l’amiral Salatré ;
« Mès Charlemaine li fist lo chief coper
« Quant il conquist Nerbone la cité ;
3035« Or la tient quite li forz rois Codroez ;
« Mès mar la vit, se vos la me donez ;
« Iceste guerre vueil le renoveler,
« Et Clarissant, se vos plest, me donez ;
« Totes les dames ferons crestiener,
3040« Si en ferons pueploier la cité ;
« Dex i sera serviz et enorez. »
Li rois s’en rit et Guillaume au cort nés ;
Et dist Bernarz de Brubant la cité :
« Biax sire pere, molt l’a bien esgardé ;
3045« Donez li tot ce qu’il a demandé. »
Aymeris l’ot, si respont comme ber :
« Sire fillex, ice trestot avrez,
« La cité gaste del sauvaje regné.
« Ne sai quel jent sont dedenz ostelé ;
3050« Ainz n’en deignierent a moi congié rover.
« Or vos irai la terre delivrer
« Et aquiter la marche. »

XCVIII[1]

Oez, seignor, que Dex vos beneïe,
Li glorios, li filz sainte Marie !

    — 3034 A B ot prise N. — 3035 A B l’amiral C. — 3037 omis dans C D. — 3037 omis dans C. — 3039 A B ferai. — 3040 A B ferai p. — 3041 A B Deu i ferai servir et enorer. — 3042 A B en r. — 3045 D quanquill a demandé. — 3049 C D en sont d. entrez. — 3050 omis dans A B. — 3051 A B Ja v.

  1. XCVIII. — 3054 À partir de ce vers jusqu’au vers 3086, C D ont une rédaction entièrement différente en un seul couplet que nous donnons d’après C ; D offre quelques variantes sans importance : Ceste chançon est de grant seignorie, | De bone estoire et de grant baronie : | C’est del paraje de la jeste enforcie, | Et del plus fier qui