Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/181

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

A tant de jent com il li fu remés.
Ainz que venist as lojes et as trés,
Ot ja Guiberz tot l’estor afiné
2860Et les Paiens ocis et decopez
Que un sol vif n’en peüst en trover.
Li emperere entra en la cité,
Et après lui en i a tant entré
Que il n’i porent ne chevir ne aler,
2865Ainz s’en retornent molt grant partie as trés
Prenent l’eschec ilueques par les prez,
Que il avoient sor paiens conquesté ;
Si l’ont entr’ax parti et devisé,
Tot li plus povres en fu riches clamez.
2870Quens Aymeris ot prise sa cité,
Aconpli ot son voloir et son gré ;
Mès po menbra lo conte naturel
Du cruel sonje que il avoit sonjé
Que il morroit ainz que l’ans fust passez ;
2875Se fera il, tot est aterminez ;
Dedenz un mois ert li quens afinez.
De lui sera grant perte.

    — 2857 D ert r. — 2859 C Avoit G. — 2860 A B Et Sarr. o. — 2861 A B Que neis .i. seul n’en peüssiez t. — 2862 D Nostre e. — 2863 A B Et avec aus en a ja t., D alez. — 2864 A B ne venir ne a., C Que n’i porent, D pueent ne c. ne antrer. — 2865 A B Si s’en tornent as loges et as t., B tornerent, C en revint. — 2866 C D l’avoir et quierent p. — 2867 A B Que il orent, C Que conquis ont sor pai. desfaez, D Qu’il ont conquis sor pai. desfaez. — 2868 A B departi et donné, D Bien l’o. — 2869 A B C Li plus p. — 2870 C D Et Ay,.. la c. — 2871 A B Et aconpli son v., C son talent, D tote sa volentez. — 2873 A Du grant songe. — 2875 A B qu’il est a. — 2876 A B iert li quens devié, D Ançois .i. m. — 2877 C Et ce sera domages, D Ce fu diex et domages.