Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/179

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Et li paiens fu merveilles hardiz :
Vire la resne del destrier arrabi,
Il tret l’espée dont li pons fu d’or fin ;
2815Desus son elme l’empereor fiert si,
Lo mestre coig li trencha et ronpi ;
Par un petit del destrier ne chaï.
Li emperere estoit fiers et hardiz ;
As crins se tint del destrier arrabi ;
2820Et li paiens si s’est de lui partiz ;
Fuiant s’en va par delez un larriz ;
Au dos l’enchauce li forz rois Looys
Sor lo destrier que fu a l’aupatris,
L’espée tret qui fu au roi Pepin :
2825Chieres reliques i ot de saint Martin ;
Hom qui la porte ne puet estre traïz,
Ne en bataille ne vaincuz ne honiz,
Ne ses destriers n’iert desoz lui ocis.
Voit lo paien qui s’en fuit ademis :
2830Si li escrie : « N’en irez mie ainsi,
« Ançois lerez ostajes au partir. »
A ces paroles consuï l’arrabi,
Par desor l’elme le fiert del branc forbi.

    — 2812 D Mès. — 2813 C Tire, D o il sist. — 2814 A B L’espée t., D dont li branz fu forbiz. — 2815 C Sor son eaume l’e. feri, omis dans D. — 2816 A B cercle, C li copa et, D l’an trancha. — 2817 A B Tot l’estona a po que ne c. — 2818 omis dans A B, D Mès l’e. fu molt fiers. — 2819 A B Li emperere as estriers se retint. — 2820 A B s’en est de l., D s’est de lui departiz. — 2822 A B li bons r., C Si l’enchauce. — 2823 C D estoit de grant pris. — 2824 C D dont li branz fu forbis. — 2825 C D Bones reliques i avoit el pont mis. D ajoute : De S. Morant et del cors S. Meri, C : De S. Lorenz et del cors S. Moris. — 2826 A Qui la porte, B Cil qui la p., A B honnis. — 2827 A B encombrés ne traïs. — 2828 C n’encombrez ne malmis, D ne bleciez ne malmis. — 2829 A B qui fui tout a. — 2830 A B pas ainsi, C Si li cria, D A non escrie. — 2831 A B Ainz nos lairez ostage en cest païs, D ce m’est vis. — 2832 omis dans A B. — 2833 A B Loeys hauche lo brant d’acier forbi, C un grant cop le feri.