Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/175

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Morz, car nos pren ! que vas tu delaiant ? »
Dedenz Nerbone fu Aymeris li frans
2725Qui sa cité ot pris a son talent.
Tant i ot morz de Turs et de Persanz
Que par les rues en coroit li clers sans.
A eve froide lavent lo marbre blanc ;
Les cors enportent contremont as auvanz,
2730Si les lessierent aval les desrubanz,
Defors Nerbone les ardent par les chans :
C’estoit costume de l’ancienor tens :
Poez savoir la puor estoit granz.
Dame Hermanjarz au jent cors avenant
2735Reclama Deu lo pere omnipotent
Qu’il li envoie secors prochienement
Et si li rende lo preu conte vaillant.
Si fera il ainz lo soleil cochant,
En la sale a Nerbone.

XCII[1]

2740Quant Looys ot Aymeri corner,
Adont sot il par droite verité
Que il estoit dedenz Nerbone entrez ;
Li emperere en est brochant alez
A .xx. mil homes a armes conreez.
2745Nostre emperere fu molt jentils et ber :

    — 2723 D car nos vas or tardant. — 2725 C la c. — 2726 C Sarr. et P. — 2727 C ot grant ruel de s., D an cort le bruit de sanc. — 2728 C En plusors lex fu li marbres sanglanz. — 2729 omis dans A B. — 2730 A B Les cors jetent aval les desrubans. | Defors Nerb. lez lesserent atant, A es chans. — 2732 D de l’anciane t., C Ce ert c. ja ancienement. — 2733 omis dans A B, D i fu g. — 2734 A B o le cors a., C Et H. — 2735 A B tout puissant. — 2737 C D Et li rende, A B Ay. lo vaillant. — 2739 C En la soe N.

  1. XCII. — 2741 D Dont sot il bien. — 2743 C i est corant a., D s’en est c. torné. — 2744 A B as a., C garniz et c. — 2745 omis dans A B, C Li e. estoit j.