Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/170

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Auquaires entre trestot premierement ;
Droit a la tor vienent esperonant,
2610Devant lo tré Corsolt a l’amirant ;
Met pié a terre del destrier auferrant ;
Com il le voit, si li dist maintenant :
« Biax sire niés, vos soiez bien venant.
« Ou est m’amie o lo cors avenant ?
2615« C’est Clarissant dont je sui desirant.
— El vient ci, sire, ne vos ert delaiant. »
Itel richece n’ot mès nus hom vivanz :
La veïssiez .m. encensiers ardanz
Qui furent plain de l’encens d’Oriant.
2620Atant ez vos conte Aymeri lo blanc
Cortoisement sor un mulet anblant ;
Encontre vet Corsolz li amiranz,
Entre ses braz le descent en riant,
De sa main prist une flor blanchoiant,
2625Besier le volt, mès la guinple est devant :
A l’acointier seront d’autre senblant.
Il tret l’espée qui li pendoit au flanc ;
Par mi lo chief en feri l’amirant,
Deci es denz a fet coler lo branc,
2630Estort son cop, mort l’abat a itant :
« Nerbone, » crie, « baron, ferez avant.
« C’est Aymeris li chevaliers vaillanz,

    — 2608 D i antre tot premierement. — 2609 C en est venu atant. — 2610 C lo tré C. li amir, D Corsuble l’a. — 2611 D Mist janbe a t. — 2612 C vit. — 2613 A B Sire Aq., C soiez vos bien venant. — 2614 D au gent c. — 2615 D molt s., omis dans C. — 2616 A B Sire ele vient, C ne demorra granment, D ne vos soit demorant. — 2617 A B C Tel r. — 2618 C D d’arjent, C maint. — 2620 A B dant A., C errant. — 2621 C lo m. — 2622 A B vint. — 2623 C ajoute : Quida ce fu s’amie Clarissant. — 2625 A B et la g. — 2626 A B A l’encontrer. — 2627 omis dans A, B L’espée t., D pendi. — 2628 A B feri si l’a, D fiert Corsolt l’a. — 2629 C Qui jusqu’es d., D Tresqu’al narines li f. — 2630 A B mort l’abati atant, D si l’abat. — 2631 D escrie... alez avant. — 2632 A B li preuz et li