Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/167

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

2540S’en traient dras de diverses baillies :
Sor les aubers as François les vestirent ;
Quens Aymeris en vet son cors meïsme,
Et tuit si fil ou durement se fie ;
Estroitement lient l’or chiés de guinples ;
2545Les destriers lessent qui corent de ravine,
Et sont monté es mulez de Sulie ;
A Auquaire ont l’oriflanbe comise
Et a Nerbone ont lor voie acoillie ;
Portent oisiax et moinent cers et biches,
2550Ors et lions et marmotes et sinjes.
Li emperere remest o les meschines,
En sa compaigne de chevaliers .x. mile.
François chevauchent qui ne s’atarjent mie ;
Devant Nerbone sont venu en droit prime ;
2555El premier chief fu Aymeris li riches
Et tuit si fil ou durement se fie.
Dame Hermenjarz fu en la tor antive
Et n’ot o li que .iii. de ses meschines,
Les autres erent dedenz la tor fenies
2560Por la vitaille qui lor estoit faillie.
Lor ames soient sauvées et garies !
L’estoire voit, molt est espoorie ;

    les dames seignories, D danzeles et m. — 2540 A B Dras en ont trais, C d. parties, D ajoute : Tirent pailes bloz et hermin sor lie (sic). — 2542 D Dant Naim. s’en v. — 2543 omis dans D. — 2544 A B Estroitement des guinples lor chiés lient. — 2546 C Puis s., D I sont m. — 2547 A B C baillie. — 2548 C A N., D Devers N. — 2549 A et maint cers et b., C Oisiax portent., D fieres b. — 2550 D ajoute : Turtres et meles et jais qui escharnissent, | Estorniax blans, calandres d’Esgite (sic). — 2551 C D Et l’e. — 2553 A B ne s’atargerent mie. — 2554 A B avant p. — 2555 D dans Nai. le riche. — 2556 A B O tous ses filz, C D ajoutent : Li bons orfrois reluist et reflanbie. — 2559 A B Car les autres sont en la t., C sont d. — 2561 C B sont, D erent, C D ajoutent : En Paradis coronées flories. — 2562 A B si est e., C Quant vit ces jenz molt est espoorie, D s’est e.