Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/147

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Mi conpaignon i furent tuit ocis
2070« Fors que mes cors qui en eschapai vis.
« Trestote nuit ere ça afoïz,
« Aler quidoie au fil lo roi Sorbrin,
« Droit a Nerbone a Corsolt l’Arrabi,
« Por lo domaje raconter et jehir
2075« A Corsolt de sa perte. »

LXXVII[1]

« Sarrazin frere, » dist Aymeris li ber,
« Je connois bien ce destrier que avez :
« Florent a non, si fu Gaudin l’escler,
« Un Sarrazin seignor de Duresté ;
2080« A Finamonde li fis lo chief voler,
« S’en amenai lo destrier sejorné,
« .V. anz lo fis a Nerbone garder ;
« Par nuit me fu en mes chanbres enblez,
« Or le me ra vostre sire amené.
2085« Folement estes venuz et assenez :
« Vostre seignor me voloit ardre el ré,
« Devant Nerbone l’amirable cité ;
« Je vos ferai toz les menbres coper,
« Ardoir en feu et la podre venter,
2090« Se ne volez Damedeu aorer.
— Aymeri sire, » dit Auquaires li ber,

    — 2070 D Ne mès mon c., C eschapa. — 2071 A B fui je, D m’an sui ça a. — 2072 C au r. — 2073 C Vers N. — 2074 C Por sa perte, A B conter et regehir. — 2075 D Sa dolor et sa perte, C Et son duel et sa honte.

  1. LXXVII. — 2077 C abrievé. — 2079 C sire, D felon de D. — 2080 A B Au branc d’acier... coper. — 2081 A B enmenai, D J’en a. — 2083 C es estables, D de mes c. — 2084 C Or le m’a ci. — 2085 A B es. — 2086 omis dans A B, C sire, D me vost ardoir an ré. — 2087 C A N., D m’amirable. — 2088 A B Te ferai je t., C ja les m. — 2089 omis dans A B. — 2090 A B Se tu ne veuls, C ajoute : Et chier tenir, servir et enorer.