Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/143

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

La veïssiez si grant duel demener,
Tordre tant poing et tant chevel tirer ;
1980Plore Guillaumes li marchis au cort nés,
Hernauz et Bueves et danz Garins li ber,
Et se clamerent chetif, maleüré :
« Hui muert li melz de nostre parenté ! »
Mès as puceles en a pris grant pité ;
1985La mestre d’ax fist forment a loer :
« Seignor François, » dist ele, « ne dotez :
« Je l’avrai ja gari et respassé. »
Entre ses braz prist lo conte soef,
Dist .iii. paroles de sainte Trinité
1990Et de la croiz de la crestienté,
Dont estanchierent les plaies criminel ;
Et de vin blanc li a fetes laver ;
Un oignement tret d’un escrin paré
Qui contrevaut tot l’or de .x. citez ;
1995De tot l’avoir a trois rois coronez
Ne seroit il esligiez n’achetez.
Quant Jhesus Criz fu en la croiz penez,
Que Juï l’orent batu et flajelé,
Li trois Marie l’alerent visiter.
2000Nicodemus dut la boiste garder ;

    s’est p. — 1978 C tel dolour, D si grand dolor mener. — 1979 omis dans A B. — 1981 C Et dant H. de Gironde sur mer | Et dant Garin d’Anseüne li ber | Et danz Bueves de Conmarchis l’osé. — 1982 C Et se clament. — 1982-3 omis dans A B. — 1983 D de nos amis charnés. — 1984 C As p. en prent grant pieté, D As demoizeles. — 1985 A B La lor mestresse. — 1986 C Seignor baron, dit la bele, or oez, D Segor, dist ele, François, ne vos dotez. C ajoute : Ice vos di par fine verité. — 1987 C Que tost l’avrai, D Je vos avrai. — 1990 omis dans A B, D et de la cruelté. — 1991 A B Si e., C estancha la p. — 1992 D De bon v. b. les li a fet. — 1993 A B doré. — 1994 A B d’une c., C Qui bien valoit l’avoir de .x. c. — 1995 A B Pour t. l’a. de la crestienté, D .ii. r. gironez. — 1996 A B enseigniez n’a. — 1997 D Q. nostre Sire. — 1998 C Et J. — 1999 C ajoute : Cel oignement orent fet acheter, | En une boiste