Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/140

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

L’un mort sor autre trebuchier et chaïr ;
Tote jor dure la guerre et li estris,
De ci al vespre que paien sont guenchi.
1910Bien les requierent li fil dant Aymeri ;
De chanp les gietent la Damedé merci,
A lor espées nues.

LXXIII[1]

Quant Sarrazin furent de chanp jeté,
A molt grant poine sont des nos desevré.
1915A .xxx. mil par conte tot nonbré,
Par itant furent as dames chadeler
Et a l’estor commencier et lever,
N’en est de toz que .iii. mil eschapé ;
Cil sont es cors et plaié et navré,
1920Les escuz frez et les aubers faussez.
A une part se sont el chanp torné,
Virent Mahom par terre craventé
Et l’estandart dant Corsolt l’amiré
De l’autre part trebuchié et versé,
1925Environ li les puceles plorer ;
Tel duel en ont a po ne sont desvé ;
Mahomet jurent et Apollin lor dé
Ja ne fuiront de bataille chanpel.
Bessent les lances, si sont alé joster,

    — 1909 C Jusq’au v... ont g. — 1911 A B Du c., C chacent.

  1. LXXIII. — 1913 A B du c. — 1914 A B A p. g., C A grant poine. — 1915 C tuit p. c. n. — 1916 C Que itant, A B Qui mis estoient as dames amener. — 1918 C D des lors q. — 1919 A B ferus et n., D Si sont el cors et lor destriers n. — 1920 C Et les escuz et, C D safrez, C ajoute : Ont derrompu et toz esqartelez. — 1921 C D del c., D Par .i. petit s’est. — 1922 C Voient, A B a t. — 1923 C Corsolt li amirez, D Corsuble l’a. — 1925 A B Et environ l., D Environ aux les danzeles p. — 1927 C ajoute : Et Tarvagant qui tant par fu sené. — 1928 A B pour b., C ajoute : De maintenant se furent adobé. — 1929 C Lances bessies ressont a.