Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/132

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

En Femenie en a ses mes tramis
Por Clarissant au jent cors seignori,
1725Et en Espaigne envoia Aymeri
Que cuide fere a grant honte morir ;
Si l’ont monté sor un povre roncin.
Paien chevauchent joios et esbaudi,
Et li quens fu coreciez et marriz ;
1730Il a plore et jeté granz sospirs ;
Deu reclama qui onques ne menti,
Et nostre Sire nel met pas en obli,
Ainz li envoie secors, soe merci.
Des porz d’Osaut repaire Guibelins
1735A.xxx. mile de chevaliers hardiz ;
Bien a gasté lo regne as Sarrazins,
.X. citez fretes, .xv. chastiax conquis,
Molt en amene chetives et chetis,
Turs et Turcoples, Acoparz et Hermins :
1740Entr’els i a .iiii. rois Sarrazins
Qu’il ot en chanp vaincuz et desconfiz ;
Cil enpliront lo tresor Aymeri.
Guiberz regarde, si a paiens choisi ;
Vint a ses jenz, fierement lor a dit :
1745« Veez ci flote de marcheanz venir.
« Adobez vos, seignor, vostre merci
« Que ne soions engignié ne sospris. »
Et cil ont dit : « Tot a vostre plesir. »
Isnelement se sont a terre mis ;

    la t. — 1723 D avoit. — 1724 D la belle o le cler vis. — 1727 A B C omis. — 1728 A B enchaucent. — 1729 C Aymeri f. — 1730 C Tendrement plore li frans quens seignori. — 1732 C Lo roi del ciel, A B mist. — 1734 C repera. — 1736 A B Tout a, C Arrabiz. — 1737 A B Et .xv. c. pris. — 1738 A B Et m. a., C M. amena. — 1739 A B omis, D et Lectis. — 1740 A B IIII mil sarr., C Si amena. — 1741 C Que en champ ot. — 1745 A B Ça voi un bruit d., C ajoute : Et confanons i voi deci a mil. — 1746 A B franc chevalier gentil. — 1747 C n’i s. — 1748 C Et il dient ja n’en serez desdiz, D Et cil respondent tot a v. devis. — 1749 C arriere m.