Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/118

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

De char salée et de feu l’a esprise ;
Trestot lo giet d’une pierre petite
En va amont la flanbe tote vive.
1395Lo conte i moinent por fere la jostice ;
.II. cheneliu lo batent et detirent
O esglentiers et o verjes d’espines.
En .xxx. lex li trenchent la char vive,
Li sans en saut en .x. lex o en .xv.
1400Dame Hermenjart a en la tor choisie,
A haute voiz li frans quens li escrie :
« Franche contesse, ja fustes vos m’amie.
« Je morrai ja, que près sui del juïse :
« Dex en ait l’ame et li sainz Esperite !
1405« Mès une chose vos vueil prier et dire :
« Por amor Deu, lo fil sainte Marie,
« Por nule rien que Sarrazin vos dient,
« De la cité ne lor rendez vos mie,
« Ançois me lessiez ardre. »

LIX[1]

1410Dame Hermenjarz ot son seignor parler ;
Bien le conut quant el le vit mener.
Li cheneliu qui le durent garder
Des esglentiers li batent les costez,
En .xxx. lex en font lo sanc voler.
1415Vienent au feu, enz le vuelent jeter.

    fere une a., D a fet, — 1397 A B D’eg. — 1399 D en .xx. o. — 1401 A B quens Aymeris, omis dans C. — 1403 D De nos .ii. ert anqui la departie, | Par tans sera ma char arse et broïe. — 1404 D Or ait Dex l’ame en la soie baillie, omis dans C. — 1406 A B l’a. — 1407 C D li amir. die. — 1408 A B ma c. — 1409 C Ainz me lessiez ardoir.

  1. LIX. C rime en er, ez, e. — 1410 A B Aimeri p. — 1411 D l’oï crier. — 1412 A B l’orent a g., C doivent g. — 1414 B ont fet l., D li f. — 1415 D sel veilent ainz boter.