Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/114

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Gros ot les braz et carrez ot les poinz,
Fiere la chiere et regart de lion,
Les euz ot verz et clers comme faucon,
Blanche la barbe qui li pent al menton ;
1300Navrez estoit d’un espié a bandon,
Li sans l’en raie deci a l’esperon ;
Si bel viellart ne vit onques nus hom.
Premiers l’apele li niés a l’aumaçor,
Li plus bels hom de tote paienor :
1305Dame nel voit que vers li n’ait amor :
« Aymeri frere, bien vois que pris t’avons ;
« Se tu vels fere ce que nos te dirons,
« Que tu aores Tervagan et Mahom,
« Nos prierons a l’amiral trestot
1310« Que te lest vivre et si te doinst onor :
« De Corcenie porteras l’oriflor,
« Dru l’amiral seras clamez toz jors.
« Se tu nel fez, tu morras a dolor :
« De toi ferons un destruit merveillos,
1315« Une quintaine ou Sarrasin ferront.
« De mil espiez seras encui seignor,
« Froiz et forbiz, trenchanz et perillos,
« Qui enz el cors et el cuer te ferront,
« Car tes lignaje nos a pené toz jors,
1320« Et tu meïsmes en est li plus cruos ;
« Mahomet te confonde ! »

    — 1296 A B omis. — 1297 A B Et fiere chiere. — 1298 D Et les eulx vers, A B Gros ot les iex et vairs comme faucon. Et omet les 2 vers suivants. — 1299 A B Blance ot l., C omis. — 1300 C Navré l’avoit, D Navré el cors. — 1301 A B en raie, D li r. — 1302 D Plus b. — 1303 D Tot premerain l’apela l’aum. — 1305 D Nus fame no voit vers li n’ait grant a., omis dans C. — 1307 A B Se fere vieus. — 1308 A B Que aourailles. — 1310 A B Vivre te l. — 1312 D Duc amiral seras clamez sor toz. — 1313 C Et se n., D hui cest jor. — 1317 A B Fors et f. — 1318 D o piz te f. — 1320 D en ies le non valor.