Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/113

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
LIV[1]

Vont s’en li Franc brochant a esperon,
Deci en France que ja ne fineront ;
A Looys lor seignor le diront
1275Que Aymeris est pris par traïson.
L’amirals vint devant son paveillon
Et descendi desoz un pin roont ;
La le desarment si dru et si baron
Et l’afublerent d’un mantel vermeillon,
1280Entailliez fut a bestes et a flors ;
Il le conquist au port d’Inde maior :
La li donerent marcheant par amor
Pour ax conduire par lo val Tenebrox
Jusqu’a la terre Murgalent de Monflor.
1285C’est une terre de molt riche valor ;
Marchié et foire i corent chascun jor.
Devant li fu Aymeris son prison ;
.IIII. Amoraive le gardent environ,
A trenchanz haches, a fuz et a bastons ;
1290Mahomet jurent que jostice en feront.
Lors le desarment li encriesme felon :
Si li delacent lo vert elme roont,
Si li osterent lo auberc fremillon ;
Tot remest sengles en l’hermin peliçon.
1295Par desoz ot lo vermeil siglaton ;

  1. LIV. C rime en on. — 1272 C li xv sans nule arrestoison, D s’en françois. — 1273 A B Jusques en F., D ja ne tresfineront. — 1275 D ajoute : Mès il ne furent que xv compaignon. — 1278 C Si le d. si duc. — 1279 A Et afubla, B Puis afubla, C Et afublerent. — 1280-6 omis dans C. — 1280 D pierres. — 1284 D le M. — 1285 A B Une terre est. — 1287 A B le contor. — 1288 A B amirant.. gardoient entor, C tienent. — 1289 A B A h. grans, as f. — 1291 A B Desarmé l’ont, D Il le desarment. — 1292 A B Et deslacié, D Si li osterent le v. — 1293 B Puis, D omis. — 1294 A B Sangles rem. — 1295 D Et par dessus le v., omis dans C.