Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/111

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Et .iii. en l’elme et .iii. sus l’auferrant ;
Abatu ont dant Aymeri el chanp ;
Paien lo fierent contre terre en jesant.
Premiers i vint Corsolz li amiranz,
1235Trois cox li donc de l’espée trenchant ;
.XXII. roi l’enmenoient ferant,
Quant il lor rent s’espée.

LII[1]

Quant ont veü François de lor seignor
Qu’il a rendu son branc a l’aumaçor,
1240Savoir poez que il en ont dolor ;
Hanstes bessiées se fierent entre lor.
La veïssiez un communel triboul,
Tant hanstes fretes, tant paien doleros,
Tant chevalier destroit et angoissos.
1245Ja fussent mort et Aymeri rescos,
Quant l’amirals fist soner ses tabors,
.XX. mile greles a force et a vigor ;
Dont est montez l’estoire perillos :
.XX. mile sont de la jent paienor
1250Qui nos François tornerent al desoz,
Ce fu domaje et perte !

    — 1231 D .x. en l’a. — 1232 A B Ay. le franc, D Abatuz est. — 1235 C .i. cop. — 1236 omis dans C. — 1237 C li r.

  1. LII. C rime en or. — 1239 C Que s’espée a rendu l’a. — 1240 A B qu’il orent grant dolor, D molt orent dolor. — 1241 A B Isnelement... en l’estor, C ferirent es lor. — 1242 C D estor. — 1243 A B faindre, D vergognex. — 1246 C fet... .i. t. — 1247-1248 omis dans C. — 1248 A B lors. — 1249 C .c. mile furent. — 1250 A B C a dolor. — 1251 A B Ice fu molt grant p.