Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/110

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Verser i firent tresqu’a .iiii. mil Turs
A la premiere pointe.

LI[1]

Forz fu l’estors et merveillos et granz.
1210Bien se defent quens Aymeris li blans :
.V. Amoraives lor i a morz el chanp.
Par la bataille, ez un paien, Cobrant ;
Rois fu de Niques et cosins l’amirant ;
Cheval ot bon, merveillos et corant :
1215Trestoz fu noirs mès que les piez ot blans,
Et les orilles et les nasiers devant :
Paien l’apelent Tranchemor lo bruiant ;
N’a tel destrier deci en Orient.
Li paiens fu hardiz et conbatanz,
1220Ocis nos a Joceaume et Guinement.
Molt en pesa conte Aymeri lo blanc ;
Cele part vint a esperon brochant,
Fiert lo paien sor son elme luisant,
Les mestres quierres en abat par devant,
1225Li blans aubers ne li valut un gant,
Tot le trencha deci en l’auferrant ;
Estort son cop, si l’abati el chanp.
.XIIII. roi sont venu poignant
Qui vont ferir Aymeri lo ferrant,
1230.V. en l’escu et .iiii. en l’auberc blanc

    — 1207 A B Versé i furent... jusqu’a. — 1208 A B empointe.

  1. LI. C rime en ant. — 1210 D li franc. — 1211 B enz el c. — 1212 A B courant, D est... Corbrant. — 1213 A B Meques... neveus l’a. — 1215 A B Tous estoit n. — 1217 A B Si l’apelerent. — 1220 A B Antiaume. — 1221 B franc, C Aym. lo poissant. — 1223 B desuz l’elme. — 1224 B cercles, A B a itant, D et descent. — 1225 A B Et le h. — 1226 C copa. — 1227 omis dans C, D abat a itant. — 1228 C corant, A B .xxii. r., D .xii. r. — 1229 D quens Naym.