Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/363

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


GLOSSAIRE [1]

A

1. a, prép., à. — Peut ne pas se combiner avec l’art. masc. sing. : a le dard 3174, a le nom Apolin 4768, a le fraper 4868, a le niés vostre sir 5879, a le niés Çarleman 6549, a le mon esiant 8043, a le nom Deu 8258, 9490 etc. — Employé explétivement : senble a bricon 274 semble fou, a cors a cors 822, 1016, 1103, 1912, 1947 etc. (mais cors a cors 1043, 1901 etc.) corps à corps, a front a front 2553 front à front, a gient a gient, 1119 homme contre homme, a pont a pont 2570 de point en point, a qui ’n chant e qui n’ plor 2824 qui qui en chante ou en pleure, a res a res le spale 9643 au ras des épaules, a soir ni a maitin 6606 ni soir ni matin, a toz maugrié Marsille 212 malgré Marsile, a uns a uns 1115 un à un, derer a nos 6700 derrière nous, par devant a la place 10069, devant a Minos 10111 etc. — Locutions di-

  1. Ce glossaire n’est pas complet, mais on s’est attaché à y faire figurer tous les mots qui, par le sens ou par la forme, s’éloignent de l’usage ordinaire de l’ancien français, usage que l’on suppose familier au lecteur. On y a admis aussi les mots qui, sans être absolument inconnus à notre ancienne langue, ne se présentent que rarement dans les textes. Pour ne pas multiplier les renvois, on a généralisé un usage fréquent dans le texte et indiqué régulièrement par n le son nasal des voyelles devant b, m, p. L’u a été négligé après le q, sauf dans des cas spéciaux, et l’y rendu par i.

    La lettre N placée après le n° d’un vers invite le lecteur à se reporter aux Notes et corrections. La lettre A placée devant le n° d’un vers indique que ce vers appartient à l’Appendice (début de la continuation de Nicolas de Vérone).