Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/352

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


oncle, 7982 ; sa rancune reprenant le dessus, il refuse de s’acquitter des fonctions de maréchal, 8304, et est consigné derrière l’oriflamme, 8315 ; au moment où les Sarrasins battent en retraite, 8976, il aperçoit Bernard qui revient de Noble et il se décide à aller en faire le siège, 8983-9019 ; long récit de cette expédition entreprise à l’insu de Charlemagne et qui a un plein succès, 9020-10919 ; annonce de la suite des aventures de Roland, 10939-96 ; retour au camp de Charlemagne, 10997 ; fureur de l’empereur qui frappe son neveu au visage et donne l’ordre de le tuer, 11049-11121 ; Roland s’échappe et part à l’insu de tous, 11138-42 ; ses lamentations, 11146, 11158 ; désarroi et douleur de ses compagnons, qui menacent d’abandonner Charlemagne, 11173-291 ; on le fait chercher inutilement, 11371 ; il chevauche dans le désert et couche auprès d’une fontaine merveilleuse, 11395-483 ; arrive au bord de la mer, 11500 ; tue deux brigands, 11561 ; prend passage sur le vaisseau de Baudor, refuse ses présents et sa fille, et débarque à La Mecque, 11579-893 ; présenté au roi de Perse, 11941, 12042, il se donne pour Sarrasin et prend le nom de Lionés, 12138 ; accueilli cordialement, 12156, il écoute les menaces de Pélias, dont Samson, fils du roi de Perse, lui explique la cause, 12186-248 ; blâme la pusillanimité du roi de Perse, et s’offre à combattre Pélias pour l’empêcher le mariage de Dionés, fille du roi, avec Malcuidant, oncle de Pélias, 12276-432 ; duel avec Pélias, que Roland tue après lui avoir révélé son vrai nom, 12433-13171 ; reconnaissance de Dionés, 13181, du roi de Perse, 13201, de Sanson, 13202 ; Roland réconforte le roi qui craint la vengeance de Malcuidant, 13286 ; refuse la main de Dionés, 13445, mais accepte la charge de bailli de Perse, 13511 ; pense avec attendrissement à Charlemagne, à Olivier et à Estout, 13633 ; ses qualités physiques, 13650 ; passion de Dionés pour lui, 13664 ; affection réciproque de Roland et de Sanson, 13685, 13702 ; Roland lui apprend, ainsi qu’aux jeunes Persans, les principes et la pratique de la chevalerie et de la vie courtoise, 13704-13727 ; fait, avec Sanson, une tournée dans le royaume pour préparer la lutte contre Malcuidant, 13783-13893 ; son rapport, 13916-13945 ; réception et festin à La Mecque, où Roland