Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/302

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

roman d’Alexandre (édit. Michelant, p. 74-92 ; cf. P. Meyer, op. laud. II, 152 et s.).

10071 Carneficus paraît être le nom (inconnu d’ailleurs) de l’ouvrier qui a forgé l’épée de Girard.

10076. Sur « Emenadus », voir la note relative au v. 5195.

10088. Sur « Febus », voir la note relative au v. 5427.

10121. Au lieu de fuïent, lire fuient.

10201. Sur la confusion de Englois (Anglais) avec Lenglois,

pour Lengrois (Langrois), voir Nouv. recherches, p. 44.

10346. Au lieu de peisavront, lire peis avront.

10408-25. Ce résumé de l’histoire d’Alexandre est tout à fait conforme aux données du roman d’Alexandre publié par Michelant. Le v. 10414 :

E desconfist Porus, qe pués le prist dans Clin,


signifie que, par la suite, Clin reçut d’Alexandre l’héritage de Porus.

10423. Séparer Babilonie de fist.

10430. Sur la largesse d’Alexandre, voir la note relative au v. 2971.

10441. Le second hémistiche n’offre pas un sens satisfaisant.

10493. Au lieu de l’aleselle, lire la leselle ; cf. la forme lesèna, etc., encore vivante, au sens de « aisselle », dans la haute Italie, notamment à Padoue (Zauner, Die roman. Namen der Körperteile, p. 103).

10540. En la maison parfunde, en enfer.

10797. Au lieu de Cayphais, lire Caÿphais.

10804. Pour mettre Reims en Normandie, il faut croire que l’auteur confond le nom de cette ville avec celui de Rouen, aussi siège d’un archevêché.

10842. Bere « bière, cercueil » n’est pas satisfaisant pour le sens ; corriger here, pour haire : cf. 6593 et 14706.

10939 et s. L’auteur intercale ici brusquement, de façon à piquer la curiosité de ses auditeurs, un résumé fidèle des aventures qu’il va prêter à Roland à partir de la prise de Noble, et il leur fait en même