Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/252

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Se cist est Cristïen, volunter i overoie ;
« Des noveles de Rome e deu monde saroie. »
Une croisete avoit ou col, si la desloie,
Qe li dona un angle de le eterne roie ;
14715Pués a dit a Rolant, qui devant lui s’onbroie :
« Diva, prent ceste crois, stu vous que je te croie ;
« Ne la poroit tocher qi ses amis non soie.
« Se ele prendre se leise, pués entrer te leroie
« Dedenz mon abitacle, e mangier te donroie
14720« D’un pan d’orçe e d’un pome aprés, se je le avoie ;
« E se ele s’en guencist, si t’en vais a ta voie.
« Por qu’as Yesus només, oncir no te voldroie.
« Le pire seroit tien, s’a toi mi combatroie.
— Mon segnor », dit le duch, « dehait qi ne l’otroie !  »
14725Lor li gita la crois por la corde de soie.
Rolant, qant la crois vi, en genoilon se ploie :
La sainte crois ora, qe gisoit tote qoie.

DCXXXIII[1]

283 bMout est cele cros digne, qant dou sant ligne fu
Ou le cor Nostre Sir fo mis et estendu.
14730Rolant en gienoillun li a feit douz salu :
« Avé », feit il, « cros digne, sor qi morit Celu
« Qui fu mort de la mort e de vie salu. »
Non puet plus avant dir, q’il li est sorvenu
Une oudor santisme de dous lou descendu :
14735Se totes les espices qu’anch en Surie fu
I fusent asenblees et entor espandu,
Lor fleior contre cil seroit van e perdu.

    — 14718 ẽtre deteroie — 14719 doneraie — 14721 atat uoie — 14723 cõbaciroie — 14724 qill nel o. — 14726 croise ; manque vi — 14727 Lainte c.

  1. — 14730 fiet — 14731 A la place de il, le ms. a u, avec un crochet abréviatif ; digna — 14733 dit qil — 14737 L. feilor.