Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/236

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

La poüsés veoir une tel acointançe
De baiser, de segner e de recomandançe
Qu’il non fu en la chambre noire barbe ne blançe
Non fist bagnier de lermes de duel e de pesançe.

DCX[1]

14290Recomandé fu Sanses en la grace Rolant.
Plorant remis la mer au partir de l’enfant :
Jamais nel revera a jor de son vivant.
Li quatre s’armerent e montent maintenant.
Soldan et Anseïs e d’autres ne sai quant
14295De la sainte cités s’en instrent belemant ;
A la nef arivent qant fu l’aube parant ;
Dedens font establer li bon ceval corant.
La fu pris le congié tendremant en plorant :
Le per castoie ou fil e veit amonestant
14300E Hue e Anseïs acole tendremant.
Pués entrent en la nef, s’apellent le stormant :
« Condu nos en Provençe », ce dit le duch d’Anglant.
275 b— Si ferai, mon segnor, spoir en l’Onipotant. »
Lor lese aler la nef enver la mer pendant
14305E sont dou port insus cil jor meiememant.
Marcel les a segnés, che dit : « A Diex vos rant. »
Ensanble li dui rois se retorne doulant
De ci que la cité q’en mi dou monde pant.

DCXI[2]

El mer entre la nef qe dou port est insue.
14310De pein, de vin, de cars, de farine molue

    — 14288 balbe ni b. — 14289 N. fust baiere del hermes

  1. — 14290 elagrace r. — 14293 mõterẽt m. — 14294 Soldaz — 14298 La fu plus — 14300 E hues ansceis — 14303 espoir en lo ĩpotãt — 14306 Margel lesa seges ce (avec crochet abréviatif de er au-dessus du c) dit a (avec le crochet abréviatif de er au-dessus) d. u. r. — 14307 ros — 14308 qe mi dou mẽde part
  2. — 14309 Eimer.