Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/216

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

13750« Se vos nemis vos poit sormonter si forment
« Que paor vos en face ester si quoiement.
« Mais, se notre segnor et vos le moi consent,
« Sanson et moi irons por maitin belement
« Et cerqueruns le regne que a mon sir apent,
13755« S’il seroit obeïs nostre chomandement :
« Au retorner vos croi motrer rasnablement
« S’il poroit Malquidant venir segurement
« Et se nostre sir fait bien o non se il l’atent.

DLXXXV[1]

— Ceste ovre », dit Soudan, « est profitable a droit.
13760« Or irez, mon bailis, que le aler me ploit,
« Si an menrés mon infant, qe bien amer vos doit ;
« Mais faites qe metez au torner grant esploit.
— Sire », funt li baron, « faites adonc qu’il soit
« Invoiés vos corier de par tot le destroit,
13765« Que ceschuns qe vos fils e votre balis voit
« Li doient obeïr de chant que il volroit,
« Et que mortels nemi de vos senpre seroit
266 b« Ceschuns que lor comant ni lor dir desotroit.
— Peres », ce dit Sanson, qe un petit baubetoit,
13770« Qui ce vos desloast, petit vos ameroit.
— Fils », ce a dit li peres, « nuls ni vos meschreroit. »

DLXXXVI[2]

A l’ains qu’il poit le roi a fait ses brief escrir
Et les fait aporter de par tot sun inpir

    — 13750 Se u. anemis — 13754 amon papent — 13757 uenit s. — 13758 bie

  1. — 13759 Cestre — 13761 Si ameures m. i. qe a. u. d. — 13762 M. f. qe au t. m. gran e. — 13763 fait — 13766 il uoloit — 13767 enemi — 13768 ni lor dri d. — 13770 des loiast — 13771 F. ce d., meschroit
  2. — 13772 le r. fait ses b. scrir — 13773-4 Ces deux vers sont intervertis dans le ms.