Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/190

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
DLVII[1]

Ai ! quant fu aspre a veoir la meslee !
Mais Pellias hot sue targe gietee
13030A ses espaules ; a dos poing tient l’espee,
En celu cols mist toute sue ponnee
Et fiert Roulant par si grant randonee
251 bQue bien puet dir que ceste fu coulee.
Pués qu’il venqui e oncis la zars faee,
13035Jamais par home non li fu tels donee,
Que desor l’eumes, dont fu l’ovre doree,
Trenze dou chercle une grant espanee,
De maintes perres ha fait luissir la pree ;
Pué, au dessandre, fu le targe quassee,
13040D’un cief a l’autre feindue et detrenzee,
Que non vaut més une poume paree.
Par le grant cols, par la desmessurree
Ha le niés Karles la janbe destornee :
Outre voloir, que bien lui dessagree,
13045Est reüssé plus d’une grant aunee.
Lor fu de Perse si le giant efrahee
Tote sperance lor stoit in nul tornee :
A pué non chiet la puncelle pasmee ;
Ausi le roi tient la teste enclinee
13050Chun s’el li fust hors dou bu desevree.
Malquidant chrie a molt grant alenee :
« Bien moutrés, niés, mon amor vos agree. »
Lors fu a Rolant honte et ire douplee,
Et jure Dex chier serra chunparee.

  1. — 13028 Alquant fu aspres ha — 13029 targes — 13031 toutes — 13032 grat r. — 13034 & oncis — 13038 De maint p. — 13039 fulle t. — 13041 poree — 13043 Ha le uies k. la ianbes lestornee — 13045 haunee — 13046 sille g. hefrahee — 13047 estoit in mil tonee — 13049 Hausi le roi (blanc) la t. enelinee — 13051 alonee — 13052 a. us agree — 13053 ha r. honte ire d. — 13054 ferra.