Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/189

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

13005« Decisque a ci avomes la millor »,
Dit Sanson. « Peres, ces home est de valor :
« Proier vos vuel, par le vestre honor,
« Se bien nos fait, qu’il non soie pezor. »

DLVI[1]

251 aMolt dura lungues la bataille des dous,
13010Senz triegues prendre ni demander repous ;
Le uns et l’autre fu forment angoisous.
Sue spee garde le Paians envious
Et pué eschrie : « Ai ! bons brant perilous,
« Chant souliez estre trenzant et despitous !
13015« Oit rois et plus en ay tüez par vous.
« Par pué de prueve avez perdu vos lous ;
« Bien m’acuntant que pecé est de vous
« Cant en puing estes d’ome civalerous. »
Lors li respont Rollant : « Abaissé vous,
13020« Dans Saracins ; trop estes afarous.
« Non savez mie chun ces est desdignous
« Et chun il fant chant estoit aïrous.
« Chant il voudra non jüer a gabous,
« Mielz vos fust estre in l’infern tenebrous. »
13025Lors començent uns asaut dollorous,
Non plus cruaus le fait afamé lous
Sor un agnels de garde soufraytous.

    — 13005 De cisque haci auomes heuz la m. — 13006 homes — 13007 uestres h. — 13008 sohie p.

  1. — 13011 hangrisous — 13012 S. spehes grat li paianhs enuhious — 13013 perlilous — 13014 C. soulez — 13015 Octo, hen ay t. p. huons — 13017 p. est delious — 13018 C. en p. nest — 13019 habaisse u. — 13020 hestes hafarous — 13022 hairous — 13023 non hiuer — 13024 in lifern t. — 13026 hafamelous — 13027 soufra hytous.