Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/186

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

12925« Soit ce que poit, je tenrai mon usaige ;
« Ja non havrai de cestuy avantaige. »
Alor dessis dou grant destriers sauvaige.
Non i a Païns que mervoille non age ;
Dissent plusor : « Il non soit que il fayge,
12930« S’il est a pié, ce li vient par irage. »
Molt s’an mervoille Pellias li Aufage,
Maomet jure et sue saintisme image :
« Cist n’est villain ne de foible lignaige,
« Mais voiremant civalers de paraige
12935« Que por mostrer proesche et vassalage
« Vait ensi soul por estrainge regnaige.
249 b« Chant est dessis, o il n’est mie saige,
« O plus soi tient valloir d’un imperage ;
« Mais tost porroit avoir fait sun domage. »
12940Chant ha ce dit, si torne suen vissage,
Vers le niés Karles s’an vait agrant corsage,
Grant cols li done entre schuz et la targe :
Boine est la spee et d’aispre seignorage,
Que fu prouvee dou tems anzïenaige ;
12945Mais li clavains stoit de tiels avantage,
Sor lui non fist ingonbrier ne doimage ;
Mais le fiers cols dou Sarracin Aufaige
Fist chanceller le duch, a tel ballaige
Chel villain fait chant trop vins il incarge,
12950L’ardiz Paiens li eschrie en sun lengage :
« Trop par avez, dan glot, fait grant folage
« Que m’avés mort mon destrer de Cartage :
« Vos in avrois ja mantinant le gage. »

    — 12925 husaihge — 12926 cestuhy hanamhtaige — 12927 destriehrs saunaige — 12928 Non hi a — 12929 soir (?) quil fahyge — 12930 Sil n’estoit a p. celli uohnt p. hrirage — 12931 les aufahge — 12932 Maomeit, saintismes himage — 12933 foibles — 12935 moustrers proesches — 12936 V. e. soulet — 12937 hoil nestoit hnie s. — 12938 Ho, nalloirs — 12939 M. t. proit — 12940 si retorne s. huissage — 12942 le schuz et la t. — 12943 B. estoit, aispres s. — 12944 teins anzionaige — 12947 dou s. in uaige. — 12948 F. chancellers le d. hacels b. — 12949 il manque — 12953 gahge