Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/183

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Aprés Yesus fu in segunde eslizion ;
« Cil non perloit se par Saint Esprit non ;
« Cil que lui croit avroit sauvazion,
« Car au novisme jornal que atendon
12850« Mahomet et Jesus nos justisiers seron :
« Cescuns sa lois i metroit par rayson.
« Cil que vers eus avront fait mesprison
« Serunt danez en l’ouschure maison ;
« Mais nuls Juïf jamais n’avra perdon,
12855« Car lor creance lor est destruzion.
« Les Cristians et les Saracins bon
« En Paraïs avec eus s’an iron.
« Aprés le Rois de gloire, in Aquilon,
« Sor une seize seiroit Jessus el tron
12860« A la main destre, et de l’autre, Machon.
« Si cun c’est voir, sir Dex, faites moi don
« Que voustre ahie et voustre reancon
« Mandés celui qu’est par moi in tenzon
« Qu’il non l’uncie cil incresmé Noiron :
12865« De lui seroit pechié, que de moy non,
« Chant il morist par si foible oqueison
« Come la moie ; mais non soit celui pon. »
Lor soi leva, plorant des oil dou fron ;
Au pere torne, qui est in grant frichon,
12870Car molt soi doute de le mort au baron.

DLII[1]

De dos vasal fu molt grant l’invaÿe.

    — 12846 segundes lizion — 12847 C. n. per loit, esperit n. — 12848 sanuauzion — 12850 Mauchon & iesus nos — 12851 Ceescuns — 12852 heus — 12853 louschures m. — 12855 l. estoit d. — 12856 Lehs c. & lehs sauracins b. — 12857 En parrais anec heus san hiron — 12858 gloires — 12860 mains d. & de lautres m. — 12861 sir d. fait m. d. — 12862 Q. uoustres haie — 12863 M. celin, tenzion — 12869 Au peres tone quest — 12870 delle m. hau b.

  1. — 12871 granht.