Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/15

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Le vestre nom, entendois, se dira
« Aragon civaler, quant li besoing sera.
« La grosse eschiele avech moi remandra
8195157 a« E l’estendart che mon sir me dona. »
Païn crïent : « Celor che vos faudra
« Sempre honiç soit, e chi de lor istra !
« Mes la paor est che il s’en fuira
« Carles anuit, e ne nos atendra. »
8200Dit Ysorés : « Per Machon, non fera ;
« Ne saveç pais le grant voloir ch’il a
« De nos combatre, se trover nos pora ?
« La gloire Çarles bien voi diviser ça ;
« Ni dan Rolant gair ne s’en plorera. »
8205Dist Fausiron, che mout s’en coroça :
« Maugeris sire, mauvés enfant ci a.
« Se mais fu çouse, dan Rolan l’enjendra. »

CCCL[1]

Rois Balegant feit li conseil partir ;
Les barons vunt a lor hosteus dormir.
8210Lor veïseç lor escüer blandir
D’arme eschurer e des heumes garnir
E de cevaus ferer et amonir
De petraus, de sorcengles e de seles fornir.
Les jantils homes chi oit d’onor desir
8215Vunt sor ses lances lor penunciaus bastir,
Quierent cuvertes por lor cevals covrir ;
Quant ce fu feit, si sunt allés geisir.
Si come vient a l’aubor esclarir,
Fist Balegans un son graile bondir ;
8220A cil signal vunt lor armes seisir.

    — 8194 eschille — 8199 uos — 8202 De uos, trouer uos — 8203 bie noi

  1. — 8211 Darme eschus — 8212 amoner — 8217 ailes — 8218 a laube e.