Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/146

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
DXIII[1]

L’Endïen prant la ville a remirer ;
Dist a Rolant : « Molt par fait a prisier :
« Ce est La Mech, o allons Dex orer,
11855« Le saint Mahon que nos vient predicer ;
« Soudans de Perse en est le justiser ;
« Sor cestu laich marchisent maint princer.
« Mais molt me pois de ces trief merviller
« Et des banderes que je voi venteller :
11860« O il i a cort, o grandisme engombrer. »
Lor prant Rolant le cuers a sauteller
D’aute proesce, cant a oï nomer
231 aLa ville et cil que l’oit a gouverner.
Prant le stormant doucement a acoller.
11865« Sire », dist il, « de vos m’estuet sevrer :
« C’est le païs o je doi ariver,
« Car plevis l’ai, pasés cinque ans enter,
« Que je iroie Mahomet cellebrer.
« Je vos merci, non v’en pois gerdoner :
11870« Dou grant honor Dex vos rande louier. »
Chant cil l’oï, n’a en lui que aïrer.
« Comant ? » fa il, « me volés vos laissyer ?
« E cist avoir, qui le vos doit portyer ?
« Par Mahomet, molt vos voi fouloier
11875« Chant por le mals voulés le bien canger. »

  1. — 11852 Lendient p. la huille ha r. — 11853 D. ha r. — 11854 Ce e. la niech hoaillons der haurhehr — 11856 henest le hyustiser — 11858 Ma molto, meruillehr — 11859 hie uoi huenteller — 11860 Oil hi acort ho grãdismes eugõbrer — 11861 L. p. ha r. le chuerssa s. — 11862 tout ha renohuueller ; ma correction est un peu forte, mais que faire de la leçon du ms. ? — 11863 loiht ha gouhuerhner — 11864 doucement acoiler — 11866 mestuhet descuhurer — 11867 hoie dou hyc hauhrihuhier ; cf. 11893 — 11868 Q. hie hiroie m. celleubrer — 11869 georđner — 11870 rant louier — 11871 luis que hahrrer — 11872 huos l. — 11873 aportyer — 11875 le bie c.