Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/142

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

11750« La pusance au Deable et les pecié tolir. »
« Sire, par notre vie voilistes mort sofrir,
« Sor le laing della crois faïtes acomplir
« Tote le profecie jusq’au pont dou transir :
« Si cum bien croi de voir le vostre suresir,
11755« Por la sainte pité qe vos fist devenir
« Home par notre amor e la mort englotir
« Et de sa grant pusance Lucifers desaysir,
« Aiés pité dou roi que ja me fist norir,
« De Oliver et des autres qe vos sunt a servir,
11760« Que Païn non lo poise verguncer ni onir,
« Et cest çamin me faites en tal gise fornir
« Que mielz me soit a l’arme par le vos loi emplir
« E onor n’ait sainte Glise, qe devons mantenir. »
Larmoiant s’est seigné, pué est alé gesir.

DIX[1]

11765229 bPensés, vos que escotés mes parole e mes dis,
Se mais fustes d’amor de dame tant epris
Que jelosie n’ist et faites dous devys
D’amer et desamer, dont une fievre mis :
Sor ce fu le niés Karles cumbatu e pensis.
11770Toute nuit soi porpense del roi de Saint Donis :
De lui gerpir estoit forment maltalentys,
Mes tant vient cumbatuz des autre esperis
Que cunfortent venjance sor ce que i est mespris.
Petit se dort la nuit, et chant jor fu esclaris,

    — 11750 La pusante ciudeable — 11751 uoilist morte s. — 11753 enz au põt — 11754 bien le tioi — 11755 pire — 11756 Honie — 11758 Alespire d. r. quela — 11761 & ceste ç. ne faires — 11762 Q. nuelz — 11763 & o. nait saint g. q̃ deuos m. — 11764 Laimoiãt

  1. — 11765 escores mes pole e mos dis — 11767 faistes — 11768 Damer & dasamer dõt u. feuure — 11770 T. n. sor del roi — 11771 maltatẽtys — 11773 Q. c. ũesace — 11774 Perir se drot.