Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/128

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« E vostre ert le païs, quand vos conquis l’avrois.
« Neporquant vos en pri, si vos .... la crois,
« Cil qe ont bon destrer ne il tienent en repois,
« Mais alez mon niés qerre, se trover le porois :
11360« Qi mener le me poit, bien saçe demanois
« Tant ni savra qerer q’il n’ait plus qatre fois. »
Donc se corent armer cinq cent des Eurupois,
Et ensirent des ost qerant por ceus camois
E a .x. et a .xx. por trover li marchois.
11365Saracins les veoient, si les mostrent al dois ;
De la ville ensirent troi mil arçer Turchois
Sor bon chevaus isniaus, tuit serés, d’un galois ;
Se plus atendisent, jas eüsent enclois.
Cristïen s’en tornerent arier a gran esplois ;
11370Li plusor descenderent e vont a dir au rois
Qe ses niés ni est trové ni en plain ni en marois.

CCCCXCIII[1]

Quand verent Saracins nos Cristïens s’en vont
Ne ce q’il pensoient achiver ne poront,
222 aArer en la cité mantinant s’en revont.
11375Nos barons s’en tornerent, au roi dirent q’il n’ont
Rolland li duc trovés ni en val ni en mont.
« Ce poise moi », dist Karles, plorand des oil del front.
Uçer li duc apelle e le sir de Clermont,
De scargaiter les ost cele noit le semont.
11380Cels lor ont respondu qe de griés le feront.
Environ tuit les ost la nuit tiel garde font
Que tuit cels de la vile gran merevoile en ont.

    — 11357 Entre vos et la il semble qu’on lise enszuç — 11359 qerere — 11361 qerere

  1. — 14362 Donques se corerent a. cĩquecẽt — 11363 Et manque — 11364 Et manque — 11369 tornerẽt aner — 11370 descendrẽt — 11374 matinant — 11379 Que manque, meruoile.