Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/77

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

En revanche, il nous faut accorder une attention plus soutenue aux trois formes distinctes qu’a prises la matière de notre poème dans la littérature italienne proprement dite, où elle constitue la première partie des récits désignés sous le nom de Spagna : la Spagna en vers, la Spagna en prose, et le Viaggio di Carlo Magni in Ispagna. Le lecteur voudra bien nous concéder le droit de nous restreindre, dans l’examen auquel nous allons procéder, à la partie de l’Entrée d’Espagne que nous éditons, c’est-à-dire à l’œuvre du Padouan.


§ 2. — Période italienne.


A. — La spagna en vers.


La Spagna en vers a été imprimée pour la première fois à Bologne, en 1487, et a eu depuis d’assez nombreuses éditions. Elle a été souvent analysée et appréciée, mais on n’en possède pas encore d’édition critique [1].Le mémoire de M. Pio Rajna intitulé La Rotta di Roncisvalle nella letteratura cavalleresca italiana [2] renferme sur cet

    de Roncevaux, tel que le raconte la Spagna en vers. À côté des douze pairs français, l’auteur de la Spagna mentionne deux héros sur la provenance desquels on n’est pas fixé jusqu’ici, Marco et Matteo de Pian di San Michele (c. XXXII, 33). Comme l’a noté M. Pio Rajna (Rotta di Roncisvalle, p. 168), Pulci s’est diverti à jeter un doute sur l’état civil de ces deux héros peu connus :

    Marco e Matteo, ch’ ognun dice del Piano
    Di San Michele, ed io truovo del Monte.

    Or Aquilon de Bavière met aussi ces deux frères parmi les compagnons de Roland et il leur donne un rôle honorable, les appelant soit Marc (et Mathé) del Plan de San Michel, soit Marc (et Mathé) de San Severin, soit Marc (et Mathé) de Puile (voir Romania, XI, pp. 549 et 553).

  1. Un élève de M. Pio Rajna, M. Michele Catalano, travaille depuis longtemps à la préparation de cette édition critique, dont l’apparition suivra sans doute de près celle de l’Entrée d’Espagne.
  2. Paru en 1871 dans Il Propugnatore, t. IV.