Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/451

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Li arçon fu ad oro adovrés ad esmal,
De l’or d’Arabie mervellos et loial ;
Et fu cuverto d’uno cer pallio roial.
En mer la plaçe lo mene lo seneschal.
Ballant prist N[aime] al mantel del cendal :
« Bel sire N[aime], gentil hom natural,
« Cist cort plus tost [et] por mont et por val :
« Ne se tiroit a lui nulle bestie mortal.
« Non li doit montier desor nullo carnal,
« Tant soit alto hom ne tant ait li cor loial,
« Se de proece non ert oltre vasal. »
.  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .
« Droit emperer », dist Nayme li sage,
« Je fu ad Agolant, ben dis vostre mesage...
« Que vos diray de Ballant li mesage ?
« Si m’oit honoré infra li Saracinage,
« Nen oit unques tiel honor hom del meo lignage.
« Por moi vos mande ces bons destrer alfage :
« Gardés come ill ert blançe come flor de pomage ;
« Plus cort por poi c’altre bestie salvage.  »
Li palio li fait oster, ki fu facto in Dalmasce ;
Li roi, quant les vi, si sclare son visage.

6713. Jeu de mot sur le nom de la ville de Noble considéré comme identique à l’adj. noble. Le ms. d’Oxford de la chanson de Roland écrit Noples, v. 198 et 1775. L’auteur de l’Entrée d’Espagne emploie plus souvent la forme Noble que la forme Nobles ; les deux sont solidement attestées par la mesure du vers, Nobles au v. 9424, Noble au v. 12067.

6722. Corriger la leçon du manuscrit et remplacer asigé par asise, de façon à donner au vers la coupe normale, 4 + 6.

6825. Ce étant tonique, pourrait être écrit .

6844. Mettre le point et virgule après enpensement, et non après repantis.

6912-3. Ce proverbe se retrouve sous la même forme, ou peu s’en faut, dans les Proverbis que dicuntur super natura feminarum (p. p. Tobler, dans Z. f. rom. Phil., IX, 287 et ss.), n° 147 (ib., p. 318) :

Altro pensal bevolco, et altro pensal bo.