Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/247

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

54 bCes dos prodomes ceschuns saist pont a pon
Si come Carles o la fiere façon
Entra en Espaigne conquere le roion,
La començaile trosque la finisun
2785Dejusque ou point de l’euvre Guenelon.
D’ilueç avant ne firent mencion,
Car bien conta Trepin la traïson
Que Guenes fist, li encresmé felon,
Com il vendi o roi Marsilion
2790En Roncival Rollant e se baron.
Ces troi otor che nomé vos avon
Se sunt trovez de voir dir compagnon,
Mais cil Gauter dist plus de nus autre on.
Chi donque veult intandre par raison,
2795Vienent avant, car je lor dirai com
Li ber Rollant, le filz al duc Milon,
Feragu oncist, que tant estoit prodon ;
E les batailes che par cronice son
En vers François, n’i a mot Bergognon,
2800Vos dirai totes par bone intencion.

CXIV[1]

55 aOï avez comant le troi outor
Sont en acord d’un dit e d’un labor ;
L’uns ne contraire l’autre de nul collor.
Une novelle que viegne de longor
2805C’un home aporte o tri o quatre ancor,
S’adonc s’acordent les dos al prim ditor

    — 2782 fiore françon — 2783 leioion — 2784 començaie — 2785 Doiusque — 2787 contra — 2788 Vne guenes — 2791 Ces troi o toz — 2793 uns autron — 2795 Vient, loi dirai com — 2798 par cromee — 2800 intincion

  1. — 2801 Ai auez — 2803 contrarie — 2805 Com home.