Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/233

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Chel rampogna ; lez un piler s’apoie.
2385« Sire Gerard », dist Hestos, « je quidoie
« Ch’il vos membrast la bataille d’Aroie,
« Quant Carlesmaines, que le fellons geroie,
« Vos desconfi ; lor fusez pris a proie,
« Car dan Riçars e Gauter de Savoie
2390« Vos avoient versez an mie la voie
« E tant ferus — dont il encor m’enoie —
« Che vos aviés ja la parole coie.
« Je m’i trovai o le brant que tenoie ;
« Con celui brant, que maint felons chastoie,
2395« Oncis Gauter maintenant, sans deloie ;
« Se conseü le duc Richars avoie,
« Oucis l’eüs, se mais mainçe ni boie ;
« Il s’en fuï erant lez une arbroie.
« Sire Gerars, lors fia celle foie
2400« Le niés le frere, le bon a moi estoie,
« De Roisilon tot tans seignors seroie.
« Or n’ai le cange de mantel en coroie,
« Si com celui quant le laron desloie,
« Pués apant lui, avant ch’el s’en partoie.
2405« S’il ne fust mal, une riens vos diroie :
« Se vos e Ogier andeus armez veoie
« E m’aüsez juré l’oncison moie,
« Par mié andeus trepaser me creroie
« Tot malgré vos, se pur armez seroie. »
2410Ogier l’oï, sor dan Gerars se ploie.
« Oiez vos, scire, comant il nos donoie ?
« Ne fu si proz le bon Hector de Troie
« Com il se tint, par Dié que tot sorpoie. »

    — 2385 gerad — 2390 amiẽ — 2397 mainç et ni boie — 2398 un cisbroie — 2399 S geras lors fra & c. f. — 2401 seignos — 2402 cauge — 2404 partoie — 2408 auclus — 2410 geras — 2411 vos donoie — 2413 B corrige die en dix.