Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/14

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



I


ANALYSE DE L’ENTRÉE D’ESPAGNE


1. — En l’honneur de Jésus-Christ et de l’apôtre saint Jacques, l’auteur veut chanter l’entrée en Espagne de Charlemagne et des barons de France et la conquête de tout le pays, interrompue par la trahison de Ganelon qui seule empêchera le couronnement de Roland, le meilleur chevalier qui fût jamais (1-19). Cette chanson est faite pour exalter les vertus chrétiennes et chevaleresques. Charlemagne avait juré jadis de conquérir le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et de couronner Roland comme roi d’Espagne, mais il avait oublié son serment, lorsque saint Jacques en personne vient le lui rappeler (-34). L’archevêque Turpin a écrit lui-même cette histoire en latin ; il est apparu en songe à l’auteur pour lui ordonner de la mettre en vers français (-56).

2. — Charlemagne tient sa cour à Aix-la-Chapelle. Il informe ses barons que saint Jacques lui est apparu à trois reprises pour lui rappeler la promesse qu’il avait faite sous les murs de Vienne, après les fiançailles de Roland et d’Aude, de conquérir l’Espagne ; il est résolu à la tenir (-95). Les barons, amollis par un long repos, paraissent peu disposés à le suivre. Gales de Vermandois expose les difficultés de l’entreprise (-131). Roland leur fait honte de leur hésitation ; il rappelle les griefs de Charlemagne contre Marsile, et annonce qu’il accompagnera l’empereur à la tête des 20.000 hommes dont le pape lui a donné le commandement (-175). Richard de Normandie parle dans le même sens (-214). Ganelon déclare qu’il faut d’abord envoyer un message à Marsile pour le sommer de se rendre à discrétion (-237). Salomon de Bretagne croit cette démarche inutile, et même dangereuse, et opine pour une entrée immédiate en campagne (-285). Naime de Bavière l’appuie, et tous les barons tombent d’accord : l’expédition est décidée, et c’est à qui se fera inscrire pour y prendre part (-337). La cour se sépare ; chaque baron va recruter son contingent, mais en laissant croire qu’on se prépare à une expédition navale en Terre-Sainte (-353). Roland et Olivier se rendent à