Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/138

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

EIS, ccccxxxi. — Sur les 15 rimes de cette tirade, 11 remontent à ē (ĭ) latin libre, qui donne ordinairement -oi (remarquer que le scribe a écrit François 9951, trois 9952, palatinois 9956 et fois 9959) ; les quatre autres (humeis 9946, paleis 9950, esleis 9954, peis 9955) remontent à a suivi d’un élément palatal, et se trouvent aussi dans les tirades en AS et en AIS.

EIT, cclvi, ccclxxxi. — Ces deux tirades, très courtes (13 + 10 vers), réunissent des mots qui, en français propre, donnent -ait ou -oit, et qui figurent, d’ailleurs, avec la graphie appropriée, dans les tirades en AIT ou OIT.

EL, cii, ccxxx, cclix, cccvi, ccclviii, cccclxv, ccccxcvi. — La plupart des rimes répondent à un type étymologique latin en -ell- ; on trouve cependant dans le nombre quelques représentants de -ale, notamment tinel 2484, ostel 5465, 6106, 7188, 8409, 11430, fenestrel 7206, et même de -ĭlium (conscel 2504, consel 7195, conseil 8417) et de -ĭculum (parel 5457, aparel 7190, solel 7191).

ELLE, iv, cv, ccli, ccccvii, cccclv. — Les types étymologiques latins en -ĭlia et -ĭcula sont exceptionnellement réunis aux types en -ella : mervelle 63, aparelle 67.

ENDRE, liii, cxxxviii, cciv, ccxxxiii, ccccxxix. — On y trouve exceptionnellement des mots qui remontent à un a étymologique latin, comme Alexandre 3437, 9919, Alexendre (Alexandrie) 4948.

ENS, ccclxi. Tirade très courte (11 vers), où se trouvent réunis des mots qui donnent en français propre -ains, -eins, -ens. Cf. ANS.

ENT, xxviii, cxvi, clxii, clxxxiv, ccxxiii, ccxxviii, ccxlii, cclxxiv, ccxc, cccxcv, cccclxxv, dlxiii, dlxxxiv, dcxxiii. — Les scribes écrivent quelquefois -ant (cf. esforçamant 606, torniamant 609, garnimant 2848, etc.), mais l’auteur exclut absolument de ces tirades les mots dont la désinence remonte à un a latin ; en revanche, il y fait place assez souvent à la désinence -ent des 3es pers. plur. des verbes : ahasterent 594, remistrent 4468, asterent 4473, deletoient 4476, estoient 4486, etc. À noter la présence exceptionnelle de formes comme vient 5741, estrent (étreint) 5759.

ER et IER, ii, xi, liv, lxiii, lxxxviii, cviii, cxx, cxlv, clviii, clxv, cxcii, ccxx, ccxxxii, cclxxi, cclxxv, cclxxxiv, ccciv, cccviii, cccxxxi, cccliii, ccclxxx, ccccvi, ccccxxx, ccccxlv, cccclxxi, ccccxc, dv, dvii, dxiii, dxli, dlx, dlxxxiii, dxciv,