Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/120

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

cent tonique latin par rapport à la conservation ou à la chute de certaines syllabes, à la modification ou à la non modification de certaines voyelles, est souvent méconnue, et les formes normales font place à des formes analogiques, notamment au futur et au conditionnel : aleiron 7481, amoinase 7552, desoivree 14472, doives 14096, ensireç 4823, entoisés 14415, feriront 14632, mainçe 2397, maniuer 13721, mesleiron 8112, oïrez 648, quirerai 12278, quireroit 6351, remaniroiz 9021, 9502, etc., tenirunt 7317, tienrent 9272, venirés 14017, veniront 130, vienrent 8863.

Le s (ou z) et le t qui, en français normal, terminent les deuxièmes et troisièmes pers., sont souvent sacrifiés, surtout en vue de la rime : abellis 11835, afi (2e p. sg. sbj. pr. de afier) 6479, atendé 1543, atendrum 8528, avé 1042, etc., demandé 1544, deschanfis 13294, desis 401, doné 1402, é (est) 1535, enqis 12633, faïs (fît) 8151, fi fit 8006, firé 1055, fun (fond) 8538, gardé 1384, mené 1573, monstré 1061, mur (meurt) 8444, plois (plaît) 9578, 12374, plor (3e p. sg. sbj. pr. de plorer) 8321, ramain 14264, reblanchys 11849, resenblé 12293, retorné 1056, son 273, tremblé 1558, venis (vînt) 12267, veul (veut) 8033.

La désinence des premières personnes plur. oscille entre -ons 210, etc., -on 255, etc., et -omes 136, etc. Celle des deuxièmes pers. plur. est parfois en eis, -ois, mais seulement à l’indic. prés., 162, 12271, 13381, au futur, 100, 9509 etc., à l’impératif, 8192, 12366, 14523, et au subj. prés., 5803. Toutes les troisièmes pers. plur. en -ent peuvent recevoir l’accent tonique sur la dernière syllabe, 354, 594, 634, etc., voir notamment les assonances en -ent.

Infinitif. — La distinction entre les finales -r et -re