Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Elie de Saint Gilles.djvu/249

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Macart, voy. Costantin.

Mahomet, dieu païen, fr. 260, 379, 385, etc., sag. p. 107, 108, etc.

Mahon, voy. Mahomet.

Maine (le), fr. 210.

Malatré, roi païen, sag. p. 108, 109. — Voy. Salatré.

Malchabarié, roi païen, sag. p. 104.

Maldras de Sorfreynt, roi païen, vassal de Jubien, sag. p. 152.

Malgant, roi païen, sag. p. 134 ; c’est sans oute le même que Baligant.

Malinge, roi vassal de Jubien, sag. p. 156.

Malpriant, roi païen, fr. 258, 487 etc., sag. p. 104, 111, etc., Malpris (pour l’assonance), fr. 2151 ; Priant (faute évidente), fr. 469.

Malpris, voy. Malpriant.

Malvergié, roi païen, fr. 2307 (a le même rôle dans le fr. que Selebrant dans la saga).

Marchegai, cheval d’Elie dans Aiol, fr. 2566.

Margant l’irascible, sag. p. 117. — Voy. Mordrant.

Mars, païen, sag. p. 158.

Maskalbert, roi païen, vassal de Ruben et frère de Galibert, sag. p. 169, 172, 173.

Menalis, païen, fr. 667.

Ménélas (le roi), sng. p. 152.

Monmartre, fr. 202, Montmartre.

Montpellier, sag p. 103.

Mordrant l’aïrous. fr. 655 (peut-être faut-il voir dans ce personnage, appelé Margant par la saga, le héros Mordret de la Table Ronde ?)

Morin d’Abilande, roi païen, fr. 1489.

Murgale de Sor, fr. 2074, sans doute le même que Murgale de Turnie, fr. 1056.

N

Navaire, fr. 49, 71, Navarre.

Nerbone sor mer, fr. 848. etc., Narbonne.

Noiron Pré, fr. 84, jardins de Néron (où l’empereur fit brûler les chrétiens).

O

Oliferne, fr. 1427, Alep ? — Voy. Ataignant.

Olive, sœur d’Elie, fr. 30, 40. — Voy. Orable 2°.

Omer, conseiller de Macabré, sag. p. 142, 143.

Onebras, vassal de Jubien, sag. p. 157.

Ongrie, fr. 886, Hongrie. — Voy. Ungarie.

Orable : 1° païen, fr. 256 ; — 2° sœur d’Élie, sag. p. 94, 178, 179 (la même qu’Olive).

Orange, Orenge, sag. p. 164. — Voy. Guillaume d’Orange.