Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Elie de Saint Gilles.djvu/212

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

térion et de la lyre, d’autres touchent de l’orgue, quelques uns battent du tambour, d’autres encore soufflent de la trompette ; les uns jouent aux tables, d’autres encore aux dés ; ensuite on va dormir. Au matin, aussitôt que le soleil réchauffa le monde de ses rayons brillants, le duc se lève avec tous ses hommes, et envoie aussitôt dans tout son royaume un ordre rapide, commandant à tous ses meilleurs hommes de venir à Orange [1] dans le délai d’une semaine et faisant en même temps donner à Bernard et à Ernaud l’ordre de venir le trouver avec des hommes choisis dans le délai qui a été indiqué plus haut. Guillaume fait monter les chevaux et préparer les épées et polir les heaumes. Ainsi se passent sept jours ; le huitième arrive à Orange une si grande quantité d’hommes que presque tous les logis furent pleins ; Bertrand est venu aussi, ainsi qu’Ernaud à la longue barbe et Bernard le bon chevalier. Il y a alors joie et plaisir d’être ainsi réunis beaucoup ensemble. Tous s’émerveillent surtout de la petite taille qui était échue à Galopin, et comment il tenait courtoisement son petit corps, et en force il ne le cède pas aux hommes les plus robustes. On boit gaiement toute cette journée, mais aussitôt que le matin vient, sire Guillaume fait armer tous les siens, au nombre de dix mille chevaliers. Alors Guillaume part avec sa troupe et ne s’arrête pas avant d’avoir trouvé le bon duc Julien dans son beau château, et devant il y avait une si grande troupe d’hommes qu’on pouvait à peine les compter. Le duc Julien vient au devant de Guillaume avec toute sa suite et toute espèce d’instruments de musique. Ils entrent ainsi dans la salle et boivent du vin, que des écuyers à l’air guerrier leur versent en grande pompe et avec des manières courtoises ; il y a alors un beau festin. Galopin dit son message en présence de toute l’assemblée : sire Julien prie tous les hommes qui sont venus là de lui

  1. Mss. Eingibourg ; et partout ainsi.