Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Elie de Saint Gilles.djvu/170

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

couverts de sueur, avec leurs brognes rompues, leurs écus fendus et leurs lances brisées, ils furent étonnés, et ils ne savaient quelles gens ce pouvait être, ni d’où ils pouvaient venir avec leurs vêtements en lambeaux.

(XXV)

Ils marchèrent vers le château, et souhaitaient d’y entrer, quand ils rencontrèrent un homme méchant et fou qui leur dit de s’éloigner et ajouta avec une grande sottise : « Méchants hommes, que voulez-vous ici ? Vous cherchez sûrement de grands désagréments, comme vous montrez votre témérité et votre folie, en venant dans notre château équipés et armés comme des ennemis ! » Guillaume dit : « Tu as eu tort de nous recevoir si follement. Bel ami, » dit-il, « nous sommes de France, et messagers du roi Louis, et il nous a envoyés ici pour faire ses messages au duc Julien qui a la garde de ce château. C’est un déshonneur pour tout vaillant homme, envoyé en message, de ne pas porter ses armes ou son armure pour se protéger contre les méchants, car il est pénible de tomber au pouvoir de ceux qu’il ne vous convient pas de servir. » Le gardien de la porte du château reprit : « Par ma foi, vous n’entrerez pas céans, ni par flatteries ni par belles paroles, car tu ne viens pas pour parer un autel ni chanter des messes. Et si tu veux aller plus loin, tu feras comme un malotru et un sot, car je t’ai préparé un si grand coup de ce gros et lourd bâton que voici, que tu en tomberas presque mort. » Et au même instant il assena à sire Guillaume quatre coups aussi forts qu’il put ; mais Guillaume lui opposa son écu, qui se fendit en long depuis la poignée jusqu’en bas. Quand le duc Guillaume vit la folie de cet homme et l’accueil peu bienveillant qu’il lui faisait, il se rappela qu’il était un seigneur et qu’il n’était pas convenable de recevoir un coup d’un serf sans le rendre. Il brandit son épée et frappa ce mauvais homme par en haut au milieu de la tête, et le fendit dans toute sa longueur ; et il tomba