Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Elie de Saint Gilles.djvu/141

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LA SAGA D’ÉLIE


TRADUCTION FRANÇAISE

(I)


Entendez, sages gens, une belle histoire de haute valeur sur la vaillante chevalerie et les exploits célèbres d’un duc renommé, qui était gouverneur et maître, dominateur, gardien et protecteur du pays de Saint-Gilles, au sud-ouest du royaume du roi de France. Ce duc vécut si longtemps que sa barbe fleurit en boucles blanches ; il était si heureux que la crainte de Dieu et la faveur du sort gouvernaient toute sa vie par la grâce de Dieu. Dès sa jeunesse et dans un âge tendre, il possédait de bonnes mœurs et des façons courtoises : son cœur était si bon que jamais fille ou veuve, que jamais orphelin sans protection n’avait eu à souffrir de sa violence ou de son injustice dans son honneur, dans ses possessions, dans son héritage ou dans ses biens. Bien au contraire, son âme était toujours portée à honorer Dieu et à faire de bonnes œuvres. Il construisit à grands frais de nombreux ponts de pierre sur les fleuves et sur les routes difficiles, pour la commo-