Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/246

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Onque[s] n’i crut vitaille dont frans hom peüst vivre,
3725Mais pieres de liois, bruieroi et espines ;
Ains i fuit on la tere et cuert on la marine.
Molt lor poisent lor armes, car li chaus les aigrie.
Cel jour se part Landris de l’ost par grant folie,
Sur son poing .j. faucon, dont li ber se délite ;
3730De ce f[ist] il que fox que son cheval oblie...
Selonc .i. riviere ot sa voie acoillie.
En mi la voie encontre deus des nevou[s] Tomile,
Li .j. ot non Hardré et li autre[s] Helie,
Et furent fil Griffon a la barbe florie ;
3735Jamais a plus felons ne prenra compaignie,
Bien sevent .j. prodome engignier et ocire,
Onques n’amerent femme, si ne l’orent honie ;
La mort Aubri l’evesque ont jurée et plevie ;
Diex ! que li filz au duc n’a la broinne vestie !
3740Plus en fust assëur et moins dotast sa vie.
A ce[l] faucon qu’i[l] porte a abatu .j. cine,
(f. 71)Li faucons s’i encharne, par vertu s’i afiche ;
Li filz au duc descent, qui son oisel delivre ;
Li ber revot monter quant Hardre[z] li escrie :
3745« Si m’aïst Diex, vassal, c’est molt grans lecherie
« Quant ou vivier mon pere venez prenre les cines :
« Qui le tienne a savoir, je le tien a folie ;
« Se ch[i]er nel comparez, Damediex me maudie !
« Ou palais de Maiance en venrez a Tomile,
3750« A son commandement en en fait[e] justice ».

    — 3725 de l., brueuus et saspine. — 3726 fuit, ms. fuet ; cuert on, ms. creue en. Ce vers se rattache mal à celui qui précède ; il y a p.-ê. un vers perdu entre les deux. — 3728 Se. — 3729 ce d. — 3730 Il faut probabl. supposer un vers perdu où il était dit que Landri était monté sur un mulet ; cf. v. 3765, 3771. — 3734 fil, ms. cil. — 3735 prenra, ms. panra. — 3737 si, ms. se. — 3739 le f. — 3740 Puis en f. — 3742 p. vertus ci a. — 3745 aïst, ms. eïst. — 3746 prenre, ms. panre. — 3747 Q. le toinne. — 3748 ne le compares — 3749 varés a T.