Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/215

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Mais mandez ma grant gent par tote ma contrée,
2880(f. 55)« Tant qu’aiez assemblé .xxm. homes a espées ;
« Reva t’en en ta terre, si [la] conquier, beaus frere.
« Quant tu l’avras conquise, si la rent a ton pere,
« Et a ta mere [Olive], se puet estre trovée,
« Car assez en avras en la moie contrée. »
2885Atant es Salmadrine en[z] ou p[a]lais entrée :
« Sire rois Alixandre, trop m’avez oblïée :
« Ja ne m’a pas Landris prise ne esposée,
« Ne livrez les ostages ne a mostier menée.
« Sachiez, se il s’en va et je sui esgarée,
2890« Je me lairai cheoir de cele tor carrée,
« A plus de .c. garçons me ferai delivrer,
« Ma vi[l]té et ma honte vos sera reprovée. »
— Dame, » ce dist Landris, « trop vos estes hastée ;
« De diz et de paroles es trop abandonée ;
2895« Il nen avenra ja ; c’est chose destinée. »
Or en ont tant parlé Landris et l’emperere,
Cil a fait sa venjance et sauvée sa mere.
Li bons rois Alixandre li dona grant soudée,
Chargiez .xxx. somiers de l’or de sa contrée
2900Et ot bien .xxm. homes toz hardiz a l’espée.
Par ces fu Alemagne conquise et aquitée
Et Tomiles destruiz et sa gent afolée.

LXXXIX[1]

Bien l’avez oï dir[e] plusor et li auquant,
Le jor jura Landris Salmadrine a[l] cors gent

    — 2880 ansemblé ; le second hémistiche est trop long ; lire h. d’espées (?). Pour le chiffre, cf. v. 2900. — 2883 ce p. — 2884 avras, ms. avrés. — 2885 e. oui p. — 2891 me ferai delivrer, sic ms. — 2895 Il ne m’avra ja. — 2896 t. parler ; Landris, ms. li duc ; si l’on n’admet pas cette correction, il faut supposer une lacune après ce vers. — 2897 sãuue en sa m. ; corr. douteuse. — 2899 somiers, ms. solmiers.

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées LXXXIX