Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/197

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Quant vint Pepin[s] de France a sa grant ost banie.
2385En Lo[e]roigne en entre nostre emperere riches,
Et aquiert les chastiaus [et] les bours et les viles.
Il est venuz en l’ost dant Tomile et Malingre ;
Ce fu par une nuit, la gent fu endormie ;
Ja les ont bien rateins, d’ambe part lor escrïent.
2390La peüssiez veoir bataille si fornie
Qu’il i ot bien des morz, mien esciant, .xm. ;
Lor pere ne lor meres onques puis ne les virent,
Ne de confession ne orent il ainc mie.
Tomiles s’en foï a Maience la riche,
2395Et li rois repaira endroit ore de prime,
Et ses riches barnez et sa grant compaignie,
Et asaillent La Roche par molt grant seignorie,
(f. 46)La ot tant targes frainte[s], qui si bien [sont] florie[s],
Tant gentilz chevaliers, qui gisent mort sans vie !
2400Assez en petit d’ore orent La Roche prise.
Do et Jofroiz mal virent a estros dame Olive,
Car il ne gardent [l’ore] que il perdent la vie.
Mais Pepins l’emperere n’ot cure des ocire,
Aincois lor fait jure[r] desus sain[te]s reliques
2405Qu’e[n] trestote lor terre ne remanront il mie.
Or s’en va li dus Do corociez et plain[s] d’ire,
Il et Jofroiz ses niés, que il aime et prise,
Car cil a [si] bon cuer que ne li faudra mie.
Cil autre jugleor qui de Doon vos dient
2410Assez en ont chanté, mais il ne sevent mie...
La ou il la vos laissent la vos a[i] rafichie ;
Je ramenrai Landri, mais ne vos anuit mie.

    — 2387 dant, ms. danz. — 2391 n’i ot. — 2393 ne orent, ms. ne oit ou ueoit. — 2396 barnez, ms. barons. — 2398 qui, ms. et. — 2405 Car il ne g. que leur qu’il p. — 2403 des, ms. del. — 2405 Que t. — 2410 Il faut admettre après ce vers un vers perdu, où il etait question d’histoire ou de chanson, autrement la, dans le vers suivant, ne se rapporte à rien.