Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/152

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Et lor riche lignages qui si fut de haut pris :
Ne fussent traïtor, tés chevaliers ne vi.
Plus tost que onques porent si l’ont a raison mis :
« Sire, mor[r]ez en vos, nobles hom et gentis ? »
1135(v°)Et respont li traïtres : « Je n’ai soin de morir ;
« Mais, si Landris s’en vait, nos sommes escharni :
« Il gastera noz terres et trestoz noz païs.
« Car alez tost après, sel faites revenir,
« Et nos li donrons trive a .iiij. ans ou a .v.,
1140« Et puis si l’ocirons belement a loisir,
« Murtrir ou estrangler, quant il ert endormiz.
— Hé ! Diex, » ce dist faus Guenes, « com gent conseil a ci !
— Voire », ce dist Hardrés, « onques plus gent ne vi. »
Ou que il voit le duc, si l’a a raison mis,
1145En l’oreille li dist coiement et seri :
« Sire dus de La Roche, entendez ça vers mi.
« Or voi je ce et sai que pensez de Landri ;
« Et car alez après, sel faites revenir ;
« Et nos li donrons trives a .iiij. ans ou a .v.
1150« Querez ou doit aler ; ja l’avons nos norri. »
Et respondi li dus : « Or avez vos bien dit :
« Se cest plait poez faire, dont m’avez vos gari.
— Oïl, » ce dist Hardrez, « par foi le vos plevi. »
Li traïtor li ont fiancé et plevi,
1155De cel jor en .v. ans i ont le terme mis,

    — 1140 Et plus. — 1141 Il manque sûrement un vers avant ou après celui-ci. — 1146 Ici commence le premier des deux feuillets dont se compose le fragment appartenant à M. Eugène Lelong (L.). — 1148 Leçon de L. ; le ms. omet Et ; L. sel, ms. ce le. — 1149 L. trives, ms. treves. — 1155 Ms. De cel jour .v. anz .v. le terme meis. Cette leçon, qui n’a pas de sens, est exactement celle du fragment L., mais elle résulte d’une correction mal faite dans ce fragment, où la leçon première était De cel jor en avant i ont le terme meis ; la correction a consisté à raturer, à l’encre rouge, les mots en avant i ont et à les remplacer par v anz v. Le correcteur aurait du se borner à remplacer avant par .v. anz, et à exponctuer (ce qu’il n’a pas fait) l’e de meis.