Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/126

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Chevalier et serjant en emplirent la rue,
Puceles et meschines la rescrïent et huent,
445Ces clerc et ces chanoine qui par les mostiers furent,
Ou Olive ot doné [et] palefrois et mules,
Estamines et croces, cierges et vesteüres.
« Haï ! Olive dame, de la vostre aventure !
« A quel tort seras, lasse, demenée et destruite !
450« Cil Sire vos garisse, qui fu mis el sepulcre. »
Li rois ist de la chambre, toz li fronz li tressue :
« Seignor franc chevalier de France et de Herupe,
« [Se] ma suer m’a honi, ce n’est mie droiture
« Qu’ele pour ce doie estre afolée et destruite,
455« Se li boin chevalier de ma cort ne la jugent. »
Plus de mil chevalier envers lui se remuent :
« Sire bons emperere, por quoi feras destruire
« Olive ta seror et livrer a martire ?
« S’ele a fait son pechié, c’est a fame nature ;
460« Mais por ce ait l’onor de sa vile perdue,
« A Doon de La Roche ne soit ele mais drue. »
Et respondi li rois : « Ce n’est mie mesure
« Qu’a Doon l’Alemant en soit l’onor tolue,
« Ainz vueil bien que il l’ait, car c’est droiz et mesure ;
465« Ja Olive ma suer n’en tenra teneür[e].
(f. 10)— Lasse ! » ce dist Olive, « or sui je bien vaincue
« Quant mi ami charnel premerain me forjurent. »

XIII[1]

Quant part Do de La Roche de sa fame a cest di,
Li gentilz Alemans qui fu proz et hardiz,

    — 443 Serjant en emplirent chevalier tout le r. — 444 la, ms. le. — 446 Cu ele ; cf. 437. — 450 es sepulture. — 453 Ma serors — 458 Je ne sais quel mot substituer à martire — 463 l’onor, ms. lantor. — 464 qui lait. — 467 mi. ms. nulz.

  1. — 468 Q. Doz p. ; c. dit.