Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/112

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Cui qu’il doint ne cui non, Doon n’a rien donné,
60Le gentil Alemant, ainçois l’a oblïé,
Car il ot en la cort longement conversé :
Esté i ot .iij. anz et ou quart est entrez.
Cil coart chevalier en pristrent a parler
Et dïent l’uns a l’autre que Do est oblïez,
65Tant a servi le roi que il l’a oblïé.
« Par la foi que vos doi, riens ne li vuet donner :
« Il gardera la cort et l’iver et l’esté,
« Et tenra les chemises quant li bainz ert chaufez,
« Si avra nom Rouciens as grenons enfumez. »
70Tant ala la parole que Pepins bien le set ;
Grant honte en a li rois, s’a Doon apelé :
« Sire Do de La Roche, gentiz, nobles et ber,
« Cil autre chevalier m’ont congié demandé ;
« Tuit s’en vont en lor terres, mais vos estes remés.
75— Sire, » ce dist li enfes, « car jel sai de verté,
« Son droiturier seignor doit on servir assez,
« Et je vos servirai volentiers et de gré ;
(v°)« Et quant vos vos serez des autres delivré,
« Si me donrez del vostre autant que vos voudrez ».
80Quant l’entendi li rois, grant joie en a mené :
« Sire Do de La Roche, gentiz estes et ber ;
« Par la foi que vos doi, ce sai bien de verté,
« Se vos auques [m’]amez, toz seroiz mes privez ;
« Et puis que je vos voi [del tot] entalenté

    — 59 Que qu’il d. ne cu. — 60 ainsois. — 61 oit, cort longuement. — 62 ans et onqes e. antrés. — 63 chevaliers, prinrent, parlés. — 64 li .j. a l’a. q. Doz. — 66 vous. — 67 court. — 68 tanra, bain est chauffé. — 70 Pepin, sçait. — 71 roi. — 72 Doz, gentil, noble et bel. — 73 Ces aultres chevaliers. — 74 leur terre mas. — 75 dit, anfes, je sçai de veritei. — 76 signeur, assés. — 77 vous, voulantier, grei. — 78 vous vous serés, delivrés. — 79 donrés du, vous vouldrez. — 80 antandi, roi, joye. — 81 Doz, gentil e. e bel. — 82 foy, vous, verité. — 83 Se vous amés anques tot seroit m. privés. — 84 vous v. antalanté.