Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/10

Cette page a été validée par deux contributeurs.

de l’introduction : la légende de dame Olive, la femme de Doon de la Roche. C’est une variante de l’histoire de la femme injustement accusée et persécutée qui finalement est réhabilitée et reprend sa position première. Les versions de ce récit, en quelque sorte banal, sont très variées et ont été maintes fois étudiées. Pour caractériser la forme que présente le poëme de Doon de la Roche il me faudrait poursuivre des recherches que mes loisirs et surtout l’état de ma santé, notamment la faiblesse de mes yeux, ne me permettent pas de conduire à bonne fin. Je me suis donc adressé à notre confrère M. Huet, qui est fort au courant des travaux publiés sur le groupe de légendes auquel appartient Doon de la Roche. Grâce à lui j’espère avoir terminé l’an prochain l’édition depuis si longtemps commencée.

Le rapport où se trouvent ces paroles fut le dernier que M. Meyer put rédiger en sa qualité de secrétaire de la Société des Anciens Textes. Le mal dont il était atteint fit malheureusement des progrès de plus en plus rapides et devint bientôt incurable.

Quand M. Meyer se fut éteint, après de longues souffrances, la confiance de Madame Meyer et celle de la Société des Anciens Textes me chargèrent de l’achèvement d’un travail auquel M. Meyer lui-même, on l’a vu, m’avait en quelque sorte associé pendant sa vie.