Page:Anonyme - Courte esquisse des livres de la Bible.djvu/75

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vase à honneur ; et poursuivre la justice etc. avec ceux qui invoquent d’un cœur pur le Seigneur (ce qui caractérise ceux qui sont réellement saints) et se joindre à eux. Après cela, l’apôtre annonce des temps fâcheux dans les derniers jours, une forme de piété, en en reniant la force ; et, outre son autorité personnelle, il s’appuie, pour exhorter, sur les Écritures connues, telles qu’un enfant peut les lire, et il affirme qu’elles sont suffisantes pour nous rendre sages à salut, par la foi qui est dans le Christ Jésus ; en outre, que tout ce qui a droit à ce nom, étant donné par l’inspiration de Dieu, est tout à fait propre à rendre l’homme de Dieu parfait et parfaitement accompli pour toute bonne œuvre.


ÉPÎTRE À TITE.

Timothée avait été laissé pour veiller sur la doctrine, et il reçoit des directions de l’apôtre quant à l’ordre dans l’Église. Tite avait été laissé pour mettre en bon ordre les choses qui restaient à régler, et pour établir des anciens, et l’ensemble des directions qu’il reçoit a rapport à la saine doctrine. Nous avons une exposition complète de ce qu’on pourrait appeler le système chrétien au chapitre II, 11-14 ; et au chap. III, des exhortations à la patience et à la douceur envers tous, fondées sur le sentiment de la grâce qui nous a été accordée.

Dans ces trois épîtres, Dieu prend spécialement le caractère de Dieu Sauveur, et même, dans un passage, pour tous les hommes.